La coupe du monde et le tourisme, vecteurs économiques ?

Coupe du Monde de football 2014

L’industrie du tourisme représente plus de 7% du PIB français, ce qui n’est pas rien d’autant que les experts du World Travel & Tourism Council (WTTC) estiment que le secteur devrait connaitre une croissance importante (2,2 %) en 2014. Alors est-ce l’effet coupe du Monde de football ? Quoi qu’il en soit, cet évènement sportif, en plus du tourisme habituel, n’est pas anodin d’un point de vue économique.

La coupe du Monde de football dope-t-elle l’économie ?

A la différence de l’autre grand évènement sportif médiatisé que sont les Jeux olympiques qui se déroulent durant des journées entières, le Mondial de Football rassemble des gens, le temps de soirées télévisées qui prennent des couleurs conviviales. Pour ce faire, la restauration rapide en livraison à domicile et les bars équipés d’écrans géants connaissent, à chaque rendez-vous de match, une croissance de leur chiffre d’affaires.

Ces commerçants proposent donc des offres spéciales "Coupe du monde de foot 2014" pour ces soirées qu’elles ne doivent pas rater puisqu’on évalue l’augmentation de CA à 11 % les soirs de match chez Domino’s Pizza, par exemple. Pas question, donc, de manquer de livreurs ou d’avoir un four en panne ! En revanche, les restaurateurs traditionnels peuvent, eux, connaitre, une désaffection les soirs de match lorsque la diffusion est programmée à l’heure du dîner...

Et comme le trio gagnant du fan de foot, c’est bière-pizza-TV, la consommation de bière explose durant ce mois du Mondial car on la boit dans les bars entre amis mais aussi à la maison quand on invite les amis à regarder un match ensemble !

Pour finir, on profite de l’occasion pour changer de téléviseur : plus grand et de meilleure qualité (Ultra Haute Définition).

Au delà des diffusions télévisées, tout le secteur des produits dérivés (maillots, ballons...) à l’effigie de l’équipe de France, ainsi que les drapeaux, sont boostés de façon concomitantes aux matches gagnés par les tricolores.

Quoi qu’il en soit, chaque victoire de l’équipe de France enthousiasme un peu plus les français - même ceux qui ne sont pas des accros du ballon rond - et cela se ressent sur le moral des français, donc l’ambiance générale, et l’économie in fine. Alors, souhaitons qu’ils aillent loin !

La croissance boostée par le tourisme

Fleur Pellerin

La France est un pays très touristique puisque c’est le pays qui accueille le plus de touristes étrangers, en nombre. Les retombées économiques sont directes avec plus de 2 millions d’emplois dans le secteur. Cependant, il faudrait que les touristes convoitent Paris mais pas uniquement, afin qu’ils restent plus longtemps à visiter notre pays pour que les recettes soient plus importantes encore (20 % du territoire français accueille 80 % des flux de touristes). Heureusement, cela commence à se développer avec les circuits spécifiques (la Loire à vélo), l’oenotourisme ou l’écotourisme pour lequel la sensibilité des gens se renforce.

Par ailleurs, la Secrétaire d’Etat chargée du Commerce extérieur, de la promotion du Tourisme et des Français de l’étranger, auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Fleur Pellerin, a encouragé les mesures permettant de faciliter l’obtention d’un visa et c’est gagnant au niveau du tourisme car la procédure est assouplie et les délais sont raccourcis : c’est donc bien plus incitatif pour les étrangers chinois notamment.

On voit bien que le tourisme ainsi que des évènements emblématiques ponctuels comme la Coupe du Monde de football constituent un levier économique en terme de création d’emploi et de développement des territoires, à ne surtout pas négliger.

Écrit par Axel le dans Les secteurs de l’économie

Partager sur les réseaux

Poster un commentaire

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : 22ar34rsu7